A l'honneur ...



Claude et Roger PETITPIERRE

Enfin, après vingt-cinq ans d´un travail sérieux, acharné et minutieux, ils font éditer le magistral ouvrage de Haute-Marne au Coeur de l´Histoire : deux volumes de cinq cents pages pour faire découvrir les richesses trop souvent méconnues du lieu de ce département, de la préhistoire à nos jours.

 Pour en savoir plus sur cette oeuvre, cliquez ici
 
  Concours de poésie pour le Téléthon 2010  
 
 • Thème de l'année : la Solidarité


Pour le Téléthon des 4 et 5 décembre 2010, l'AHME, en partenariat avec la mairie de Chaumont a organisé un concours de poésie et offert des lots sous forme de livres. Cinquante personnes se sont prêtées avec bonne humeur à cet exercice de style spontané : c'est frais, sympathique et, bien sûr, fait dans le meilleur esprit de solidarité.
Un jury composé de trois personnes (représentantes de la mairie, médiathèque et AHME) ont décerné trois prix "jeunes" et six adultes.

(Rappel : les prix -les livres- ont été offert par l'AHME et la participation des candidats a été intégralement reversée à l'AFM.)




Haut de pageHaut de page



 • Premier prix "jeune" :



Moi, de temps en temps
Je pense aux enfants
ça me rend malheureux...
Malheureux pour eux.

Y'a le p'tit Chinois:
Pour vivre, il se bat.
Il travaille gamin,
Mais on n'y peut rien.

Il y a le Noir
Qui manque d'espoir.
Il vit d'trois fois rien.
Mais on n'y peut rien.

Y'a le Maghrébin
Qui pense qu'en France c'est bien
Il a le droit de rêver
J'peux pas l'empêcher.

Et puis y'a l'malade
On est camarade
J'donne au Téléthon
Qu'on l'soigne pour de bon.

Bien sûr je caricature.
On peut quelque chose, c'est sûr
Pour une fois seul'ment.
Les malades, c'est plein d'gens.

(Mathieu K.)




Haut de pageHaut de page



 • Premier prix : L'Amour avec un Grand Coeur



Etre solidaire ou le devenir
Un don ou un sourire
Pour les aider à guérir
Afin que la maladie soit un mauvais souvenir

La maladie peut- s'oublier
Si nous sommes là pour les aider
Il suffit de prendre un café
Pour les aider à avancer

Ecrire une petite poésie
Cela ne prend que peu de temps
On en oublie nos petits soucis
Pour qu'il passe de bons moments
Cecilia GAY




Haut de pageHaut de page



 • Deuxième prix "jeune" :


Solidarité et Générosité sont les maîtres mots de la journée
Osons donner un peu de notre temps et amitié
Liberté, égalité, fraternité... où sont passés ces mots ?
Ici, il fait froid mais nos coeurs sont chauds
Débarrassons-nous des préjugés
Admirons plutôt ceux qui doivent se battre chaque jour pour une vie
Rappelons nous que l'union fait la force et le courage
Individuellement nous ne serions rien, cultivons le partage
Tous ensemble pour un monde uni
Evoluons et entrons pour un monde meilleur et plein d'envie
Evidemment acceptons avec respect les différences d'autrui
C'est comme ça que nous serons unis
Hissons nous vers les nuages
Afin de donner du courage
N'oublions pas notre prochain
Gardons espoir et distribuons de l'Amour à chacun
Egalité, Fraternité, Liberté, faisons renaître ces mots !

(Déborah, Virginie, Christian, Samy, Jordan, Quentin)





Haut de pageHaut de page



 • Deuxième prix (ex aequo) : sans titre


Deuxième prix (ex aequo) : sans titre

Aide-toi et le ciel t'aidera
Aujourd'hui le ciel est gris
C'est le moment d'aide d'autres que soi
Afin qu'ils ne connaissent pas que la nuit
Arnaud MULLER

Deuxième prix ex aequo : sans titre

Il fait froid il gèle
Pourtant ils sont fidèles
Tous réunis pour le Téléthon
Ils espèrent beaucoup de dons pour la recherche
Et pour ceux qui sont dans la dèche
Merci à tous
Josette Annequin





Haut de pageHaut de page



 • Troisième prix "Jeune"


Kevin, toi qui es mon petit frère
Toi qui es gravement handicapé
Tu te trouvais à l'IME de Montier-en-Der.
Moi je t'ai toujours réconforté.

Quand tu avais besoin d'aide
Je volais à ton secours
Avec notre cousin Ed.
Mais depuis ta mort, mon coeur est lourd.

Depuis ta mort, je broie du noir
Et je me renferme dans le désespoir.

(Christopher GAUTHIER)




Haut de pageHaut de page



 • Troisième prix : Solidarité



Je t'ai vu dans le soir
Avec ton teint blafard
Et ton regard hagard

Seul tu étais perdu
Ton coeur était tout nu
Sans que nul ne le sut

Solitaire entouré
Personne ne te voyait
Et pourtant tu souffrais

Sans que nul ne te voit
Ni ne se demande pourquoi
Ton visage était froid

Je t'ai pris la main
Sur ton visage soudain
Naissait comme un matin
Patricia RICHARD





Haut de pageHaut de page



 • Quatrième prix : la Solidarité


C'est aider l'être qui en a besoin
C'est être heureux avec son prochain
C'est chercher à aimer la différence
C'est toujours être là pour les confidences
C'est délaisser son téléphone et internet
Pour être penser et aider les personnes aimées
C'est offrir une partie de ma raison
Pour la dédier aux enfants du Téléthon
Margot THIEBAUT





Haut de pageHaut de page



 • Cinquième prix : Solidarité



Souriez aux visages de pluie, offrez une main tendue, l'idéal, Ô table des partages
Isolé avec leurs tristesses, donner un regard lumineux, étoilé de nos paroles
Ô coeur vide, rationner nos repas, pour leur palais famine, aller envelopper,
D'encouragement sans dérive, l'horizon de notre maison y réchauffer leur âme,
Itinéraires pas ordinaires, triste sort, Ô solidarité émouvante,
Isolée par la faiblesse, ajoutée par la maladie, pauvretés,
Handicapés, solitude, jeunesses, vieillesse, de toutes généralités,
Ouvrez votre porte à ces humains plus malheureux,
Que notre personne, car il faut regarder, autour de nous,
Ô années qui se brisent, des tristes mines aux yeux de pluie,
Regardez sans bassesse, mais avec un éclat,
Vous qui souriez de leur sort, avec votre poche gonflée,
Ô portefeuilles argentés, solidarité, il faut l'offrir par un instant,
Mais pour toujours, marions solidarité avec amitié,
Offrir un petit déjeuner d'empereur, un déjeuner de roi,
Un dîner de mendiant, Ô tables rondes des chevaliers.
Marie PETIT




Haut de pageHaut de page