A l'honneur ...



Claude et Roger PETITPIERRE

Enfin, après vingt-cinq ans d´un travail sérieux, acharné et minutieux, ils font éditer le magistral ouvrage de Haute-Marne au Coeur de l´Histoire : deux volumes de cinq cents pages pour faire découvrir les richesses trop souvent méconnues du lieu de ce département, de la préhistoire à nos jours.

 Pour en savoir plus sur cette oeuvre, cliquez ici
 
  LEGROS Aurélie ATEA (1985-...)  
 
ecrivains Haute Marne
Née à Chaumont, j’ai toujours vécu en Haute-Marne, excepté les séjours que j’ai effectués à l’étranger.
Après un bac littéraire et de nombreux balbutiements concernant les études supérieures (BTS, prépa), j’ai finalement obtenu ma maîtrise en Langue Littérature et Civilisation espagnoles puis mon CAPES d’espagnol.
J’ai enseigné deux ans puis ai repris des études en Langues Etrangères Appliquées au Commerce et aux Affaires (anglais/espagnol).
Depuis, je me cherche, cherchant du travail par la même occasion. Mais le monde n’est pas tendre pour les utopistes et les artistes. Je donne cependant des cours d’anglais, espagnol et français, en tant qu’auto-entrepreneur.
J’ai toujours aimé écrire, mais je ne me définis pas comme écrivain, car j’ai une autre passion : le chant. Et, selon mon état d’esprit, l’humeur du moment, je me sens écrivain ou chanteuse, quoique les deux se combinent très bien puisque je suis auteur-compositeur-interprète.
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit (poèmes, nouvelles, romans) et chanté.
Aujourd’hui encore, j’ai du mal à concilier ma nature profonde d’artiste avec le monde qui m’entoure et surtout le monde professionnel. Le fait d’avoir du mal à trouver un emploi n’aide pas à se donner une identité, d’ailleurs.
Mes nombreux séjours en Espagne et ceux en Grande-Bretagne ou ailleurs en Europe m’ont beaucoup apporté, je me sens citoyenne d’Europe, et l’Espagne est mon autre pays de cœur.
J’ai pendant un temps délaissé l’écriture, ce qui a créé un vide en moi, comme si je renonçais à une partie de moi-même, sans doute pour faire une place plus grande au pragmatisme et à l’univers « adulte », où mon imaginaire n’a que difficilement sa place.
La finalisation de mon premier roman publié m’a aidée à comprendre à quel point je pouvais m’y épanouir.


Plus d'information :
  >> Pour aller sur le site d'Aetea, cliquez ici


Haut de pageHaut de page




Liste de ses oeuvres :
 Ahomaïshinals – Histoire de Communautés