A l'honneur ...



Claude et Roger PETITPIERRE

Enfin, après vingt-cinq ans d´un travail sérieux, acharné et minutieux, ils font éditer le magistral ouvrage de Haute-Marne au Coeur de l´Histoire : deux volumes de cinq cents pages pour faire découvrir les richesses trop souvent méconnues du lieu de ce département, de la préhistoire à nos jours.

 Pour en savoir plus sur cette oeuvre, cliquez ici
 
  CLOUET Bernard (Paris 1931)  
 
ecrivains Haute Marne
 • Un humaniste de notre temps : littéraire et scientifique


Je suis né à Paris en 1931, un 21 février comme Sacha Guitry !
Adolescent, je m’intéresse aux Arts, au Théâtre, à la Littérature et à la Musique.
Parallèlement, je me passionne pour l’Astronomie qui se traduit par des nuits d’observation et de mesures sous les coupoles de divers observatoires. Dans le corps de ballet des constellations, je découvre une étoile qui porte désormais mon nom. L’astronomie éclipse pendant 35 ans toute autre activité culturelle, à l’exception de l’écriture à laquelle je me consacre lors des deux heures de train effectuées quotidiennement pour mon activité professionnelle.
Arrivé en Haute-Marne pour ma retraite, je renoue avec la peinture de mon adolescence encouragé par un professeur des Beaux-arts de Reims et participe à de nombreuses expositions personnelles.
J’ai pu faire partager mon enthousiasme pour la connaissance par des
conférences ou des interventions dans les écoles.
Et la littérature dans tout cela ?
Ma femme, Marguerite Noret, désolée de voir tous mes manuscrits dormir au fond des tiroirs m’incite davantage, en raison de mon âge, à faire publier mes écrits dont ellle réalise la mise en pages avec ses photos.


Plus d'information :
  >> pour voir et entendre l'auteur sur Territorial TV, cliquez ici


Haut de pageHaut de page



ecrivains Haute Marne
 • Une étoile porte son nom


Peintre et écrivain, Bernard Clouet qui réside à Osne-le-Val (canton de Chevillon), est également un astronome reconnu qui a donné son nom à une étoile double (Magazine du JHM de dimanche 13 mars 2011). Désormais, un astéroïde porte également son patronyme.

Retraité de la SNCF où il exerça ses talents comme inspecteur divisionnaire à la direction de la communication, Bernard Clouet se consacra à l’initiation d’une astronomie populaire auprès d’adolescents, chaque été, au camp de Céreste près d’Apt (Alpes de Haute-Provence), dans le cadre de vacances à thèmes organisées par la SNCF. Ces activités débouchèrent sur la création de l’association des cheminots astronomes (Aca) qui est devenue le ferment d’un certain nombre de vocations astronomiques pour des jeunes. C’est dans ce contexte que Bernard Clouet obtint la distinction de Chevalier, puis Officier des Palmes académiques.

Une longue carrière d’astronome amateur : depuis son entrée à la Société astronomique de France il y a 60 années, Bernard Clouet a accueilli le public au sein de l’observatoire des Sociétés savantes fondé à Paris par le Haut-Marnais Camille Flammarion, et y a dispensé cours, conférences, et observations publiques, en tant que secrétaire, puis secrétaire général de la société astronomique de France, et enfin administrateur des observatoires des Sociétés savantes et de la Sorbonne. C’est au cours de ses travaux personnels sur la mesure des étoiles doubles que Bernard Clouet a découvert l’un de ces systèmes stellaires binaires auquel son nom a été attribué par la Nasa.

La récompense du dévouement à l’astronomie : un observateur bénévole issu de l’association des cheminots astronomes, René Roy, conducteur de TGV retraité, a découvert plusieurs astéroïdes dans le cadre de ses recherches. Cet ami de Bernard a pris la décision d’attribuer le nom de Clouet à l’un de ces corps célestes, en signe de reconnaissance comme fondateur de l’Aca, mais aussi pour son dévouement à l’enseignement de l’astronomie, cette distinction ayant été homologuée en novembre 2011 par la Nasa.

L’astéroïde Clouet : ce corps céleste appartient à la ceinture d’astéroïdes située dans notre système solaire entre les planètes Mars et Jupiter. Découvert en 1998, il porte le n° 48 960. Son diamètre est de 5,2 km, sa période orbitale de 3,7 ans, sa distance à la Terre de 417.569,179 km, et sa magnitude (éclat) de 20,9, ce qui est très faible et ne peut être détecté que par des instruments performants.
(Article de Patrick Quercy)




Haut de pageHaut de page



ecrivains Haute Marne
 • De multiples talents


Bernard Clouet est un peintre remarquable dont les oeuvres s'inspirent du cosmos mais peuvent être interprétées de toutes autres manières, au gré du spectateur.

Ces tableaux ont souvent été demandées pour être exposées comme ici, en mai 2014, à la médiathèque de bettancourt-La-Ferrée (Haute-Marne). Bernard Clouet, toujours un peu gêné lorsqu'on le le félicite, écoute l'éloge que lui rend le maire de la ville.




Haut de pageHaut de page



 • Un peu d'humour et de philosophie


Bernard Clouet est aussi un poète qui livre ses pensées dans des strophes légères et humoristiques que Diderot n'aurait sans doute pas refusées.

Plus d'information :
  >> Pour lire la lettre D’UN VIEUX LECTEUR A UNE JEUNE LECTRICE DE DIDEROT, cliquez ici


Haut de pageHaut de page




Liste de ses oeuvres :
 Pardon : dernières nouvelles !
 Nouveaux Bijoux Insdiscrets (Les)
 Irrespect de l´étiquette (L´)
 Invitation dans mon cosmos
 D’un pont à l’autre
 Astronomie des Vers de Terre (L´)
 Arrière Boutique (L')
 Amour, Amour quand tu nous tiens...
 Pour Solde de tout Conte
 PROPOS D’ARISTARQUE (Les)
 Si m'en croyez