A l'honneur ...



Bernard Clouet nous a quittés

Il était le dernier des "honnêtes hommes" au sens des Lumières, à être parmi nous : écrivain, peintre, philosophe, poète mais aussi scientifique... et charmeur. Il a rejoint Marguerite le 1er novembre 2019. Une étoile porte son nom dans le ciel mais une autre s´est éteinte sur terre.

 Pour en savoir plus, cliquez ici
 
  Ahomaïshinals – Histoire de Communautés  
 
ecrivains Haute Marne
 • Aventure, magie, romance et humour.


Si vous voulez savoir ce qui rapproche un policier, un boxeur, des enchanteurs, des dieux et autres personnages hors normes, si vous voulez vivre avec eux l’émergence de leur projet fou, rejoignez la communauté des Ahomaïshinals! Aventure, magie, romance et humour seront au rendez-vous!

Le roman se divise en deux parties. Dans la première partie, on suit différents personnages, leur parcours, puis ils finissent par se rencontrer et vivent des aventures ensemble dans la seconde partie.
Tel est le concept de départ : donner une vie à chaque personnage pour s’y attacher et anticiper sa confrontation avec les autres.
Ce roman s’inscrit dans le style fantastique au sens large. C’est un conte, une épopée qui réunit des personnages d´horizons divers, certains comme vous et moi, d’autres aux pouvoirs surnaturels, qui ensemble vont réaliser un projet qui dépasse l´imagination et devoir en affronter les conséquences.
C’est un roman à la croisée de Narnia, Harry Potter, Twilight et A la croisée des mondes, mais ne ressemblant malgré tout à aucun autre.


Plus d'information :
  >> Site web du livre.


Haut de pageHaut de page



 • ce qu'en dit la presse :


Extrait de l’article de l’Affranchi de Chaumont (12 février 2016) :
« L’écriture est fluide et la progression narrative font qu’on ne s’y ennuie jamais. C’est presque à regrets qu’on l’achève, tant, pour peu qu’on apprécie le genre, il est réjouissant de s’installer dans son univers. »

Avis publié dans le Monde des Ados du 6 avril 2016 :
« J’ai découvert ce livre qui a changé les perspectives de ma vie : « Ahomaïshinals ». En plus l’auteure, Aetea (son pseudonyme), vit dans ma ville et j’ai eu le privilège de la rencontrer. Lisez-le ! » (Yasmine, 16 ans, Haute-Marne)





Haut de pageHaut de page



 • Extraits du livre


Extraits du livre :

- J’ai l’intention de créer une unité spéciale, d’avant-garde, en quelque sorte. Voyez-vous, il y a de plus en plus de cas avérés d’interventions surnaturelles dans nos enquêtes. Votre affaire ne fait que confirmer ma théorie selon laquelle nous ne pouvons pas faire face seuls à ce phénomène. Les flics ne sont pas formés à affronter de la magie.
- Magie ?, répéta Baptiste, ahuri, qui venait d’atterrir car il était resté bloqué au mot « surnaturel ».
- Davery, vous n’êtes pas le seul à me rapporter des faits troublants, inexplicables : des morts qui ne le sont plus, des corps dans des positions et dans des lieux bizarres… La magie est parmi nous.
- Magie ?, répéta Baptiste, toujours dubitatif.
- Exactement. C’est pourquoi j’ai décidé, continua le chef, de vous attribuer un coéquipier.
Baptiste sortit de son apathie.
- Coéquipier ? Non, non, non, non, non, patron, mauvaise idée, la dernière fois, vous vous rappelez…
- Ai-je dit que vous aviez le choix ?, le coupa le chef. Un coéquipier, donc, expert en magie, en événements surnaturels, qui sera en mesure de vous prêter main forte.
Il ouvrit soudain la porte arrière de son bureau, sans laisser le temps à Baptiste de donner libre cours à ses protestations.
Baptiste vit alors entrer la plus exquise créature qu’il ait jamais vue.

……………………………………………………………

Pendant qu’il parlait, Leïda ne quitta pas le Loup des yeux. Elle avait beau savoir que c’était un « monstre », d’après les propres mots de Norman, elle ne pouvait s’empêcher de le regarder. Il avait un regard magnétique, et il était évident que cet homme savait le pouvoir qu’il exerçait.
Quant à lui, il observait les villageois un à un et, pendant une seconde ou deux, il se redressa imperceptiblement et fronça légèrement les sourcils, cherchant quelque chose ou quelqu’un dans la foule. Mais personne ne se rendit compte de ce changement d’attitude, à part Leïda, qui avait les yeux rivés sur lui. Cet homme était beau, et, bien que ce ne soit pas une raison suffisante, Leïda était déjà tombée sous son charme, même si une petite voix lui murmurait que la chute serait rude quand elle réaliserait que cet Apollon était un tyran sanguinaire et sadique.

…………………………………………………………..

Ils s’assirent en face de lui et parlèrent du projet. Wenceslas voulait s’assurer que Laura était suffisamment sensée pour mener ce projet à bien et qu’elle savait ce qu’elle faisait. Car, il fallait bien l’avouer, cette idée était surréaliste. C’était du jamais vu. Cela dit, Laura se montrait convaincante. L’idée était certes audacieuse, mais elle partait d’intentions nobles et d’un état de fait tristement réel.
Alors, faisant honneur à sa personnalité prédictible, il accepta de se joindre au projet et d’aider à réfléchir à sa réalisation.
Il avertit tout de même Laura :
- Il va vous falloir du temps, de l’espace, des pièces à réunir, mais surtout beaucoup d’amis et d’alliés. S’il vous manque un seul de ces éléments, votre projet échouera et vous, ma chère, aurez gâché votre vie à chasser des nuages.
- Merci, Wenceslas, j’en suis consciente.
- Vous avez un plan d’attaque, j’espère ?
- J’y travaille.




Haut de pageHaut de page



 • Références du livre


ISBN : 978-2-95-65733-0-2
PAGES : 764
FORMAT : 15,8 x 24 cm
PARUTION : 10/2018 (réédition)
PRIX : 23 €




Haut de pageHaut de page



Auteur du livre :
 AETEA Aurélie (1985...)