A l'honneur ...



Bernard Clouet nous a quittés

Il était le dernier des "honnêtes hommes" au sens des Lumières, à être parmi nous : écrivain, peintre, philosophe, poète mais aussi scientifique... et charmeur. Il a rejoint Marguerite le 1er novembre 2019. Une étoile porte son nom dans le ciel mais une autre s´est éteinte sur terre.

 Pour en savoir plus, cliquez ici
 
  Dis Mamie, c'est quoi la guerre ?  
 
ecrivains Haute Marne
 • Un succès non démanti depuis dix ans


il en est de ce livre comme des standards en chanson : un parmi une multitude trouve son public et passe le temps sans dommage.
Ce livre, il est vrai, a le don de déclencher des conversations intergénérationnelles, entre grands-parents et adolescents (ou pré adolescents).

Une édition corrigée
Mille exemplaires ont été imprimés depuis 2002. Pour cette deuxième réédition, Annie Massy a choisi de le remettre un peu au gout du jour. Le fonds et la forme générale restent intacts mais les remarques suscitées, ont été prises en compte : correction des inévitables coquilles d´orthographe, allégements (stylistiques) de certaines lourdeurs du texte, une graphie de caractère plus facile à lire, une présentation plus professionnelle... Le personnage du petit fils, Arthur désormais grandit avec le récit de ses mamies de coeur : il a donc toujours le même âge qu´elles ont dans leur récit et est bien reconnaissable comme un enfant puis adolescent de notre époque; Les jeunes lecteurs pourront ainsi encore mieux se fondre dans ses réflexions.

Une édition enrichie
Quelques photos supplémentaires ont été ajoutées pour soutenir et éclairer les souvenirs des "mamies".
Une annexe raconte la genèse du livre, présente les "mamies", recueillent les témoignages supplémentaires reçus après les deux premières impressions et notent des extraits d´articles de presse.






Haut de pageHaut de page



 • La chronique d´Aline raynaud


Comment parler de la guerre aux enfants, à celles et ceux qui ont la chance de n’avoir pas connu de telles périodes dans leurs vies ? Et aussi, pourquoi en parler ?

Je connais bien déjà Annie Massy pour ses romans historiques…
J’ignorais qu’elle encadrait aussi des ateliers d’écriture. Dis Mamie, c’est quoi la guerre ? est une mise en forme des travaux d’un groupe de femmes qui ont choisi de s’exprimer sur des souvenirs communs, des souvenirs d’enfance. Et, leur enfance, elles l’ont vécue pendant la seconde guerre mondiale. Ce livre a été édité en 2003, puis réédité et enrichi en 2019.

L’originalité de ces écrits réside dans la focalisation ; les personnages, huit femmes, se remémorent la vie quotidienne des enfants pendant la guerre en gardant leur vision d’alors, en s’efforçant de la transcrire en mots. Ce n’est pas facile, car elles font partie d’une génération qui n’a pas l’habitude de s’épancher, de s’analyser, de mettre des mots sur des traumatismes ; à leur époque, les enfants et les adolescents n’avaient pas le même droit à la parole qu’aujourd’hui et on ne prenait pas la peine de leur donner des explications sur l’actualité.
Toutes ces femmes étaient d’origine modeste, ouvrière ou paysanne et vivaient dans les environs de Chaumont ; plusieurs d’entre elles sont aujourd’hui décédées.
Pour les aider à s’exprimer, un personnage fictif a été créé de toute pièce par Annie Massy, un petit-fils collectif en quelque sorte, qui les questionne, les pousse dans leurs retranchements, explore leurs non-dits ; il a la faculté de grandir avec elles, d’avoir l’âge qu’elles avaient au moment des faits et ainsi de suivre la chronologie des événement entre la déclaration de guerre et la fin de l’occupation, soit de sept ans à dix-huit ans environ.

Ce livre est présenté sous forme de dialogue entre Arthur et les Mamies et couvre différents thèmes de manière chronologique depuis la déclaration de guerre jusqu’à la débâcle et l’après-guerre, en passant par l’exode, les contacts avec les allemands, les retours en zones occupées, les difficultés d’approvisionnement, les pillages, les bombardements, les persécutions des juifs, la résistance… Surtout, il est question de la vie quotidienne, des façons de vivre, de l’école, des jeux et des corvées confiées aux enfants. Quelques photos et cartes postales illustrent les récits.
L’écriture est sincère, naturelle, mais toujours avec retenue ; si tout est dit, c’est souvent à mots couverts. Il y a beaucoup de pudeur dans ces témoignages, de dignité aussi. Pas de pathos excessif, jamais…, de la discrétion toujours.

Annie Massy a fait là un très beau travail de mémoire, dans le respect de la parole de chacune des participantes.
Un livre nécessaire, à mettre entre toutes les mains. Des témoignages uniques et pourtant à portée universelle.

(Cette chronique est tirée des "Gloses de la Pirate des Pal", page facebook d´Aline raynaud)


Plus d'information :
  >> Pour aller voir les chroniques d´Aline raynaud


Haut de pageHaut de page



ecrivains Haute Marne
 • présentation


Quand Geneviève Lamontre a demandé à Annie Massy d’aider des Anciens à écrire leurs souvenirs,celle-ci n´a pas été enthousiaste mais il est difficile de lui dire « non », surtout qu’elle s’engageait à s’occuper de toute l’organisation des réunions. Des vingt personnes du départ, il est resté sept femmes, toutes nées vers 1931, et qui voulaient raconter leurs souvenirs de leur première enfance. L’aventure littéraire a duré dix-huit mois. Rapidement, l’intérêt des textes recueillis au gré des séances est devenu évident : plus de soixante ans plus tard, les anciennes fillettes de la guerre racontaient leurs souvenirs comme si elles les revivaient, leur donnant ainsi une vie et une actualité exceptionnelles.

On dit que la guerre est une affaire d’hommes : ici c’est celle racontée par des petites filles, comme elles l’ont vécue (en focalisation interne très réussie) et à qui on n’avait pas le temps d’expliquer les choses. Si elles n’ont pas tout compris, elles l’ont bien ressenti et elles le racontent.

Ce livre a tout de suite trouvé son public : les mamies et leurs petits enfants, et a fait le tour de la France. Mais si vous le prêtez à un homme qui a connu cette période, méfiez-vous, il risque de ne pas vous le rendre ; si vous en parlez autour de vous, vous déclenchez le retour des souvenirs et des discussions sans fin : ce sont les effets que produit ce livre. Il permet des dialogues entre générations en montrant la vie quotidienne pendant la guerre de 1939-1945 et pendant la reconstruction, jusqu’à 1949. Beaucoup de livres ont été écrits sur cette période historique mais celui-ci le fait d’une façon tout à fait originale, comme le prouve son succès inattendu.

(Vous pouvez télécharger gratuitement sur le site personnel d´Annie Massy, un livret d´accompagnement)


Plus d'information :
  >> d´autres témoignages originaux et exploitations pédagogiques sur le site d´Annie Massy


Haut de pageHaut de page



 • Références


la première édition de 2002 et la suivante en 2003, sont épuisées (mille exemplaires).

Réédition corrigée et enrichie :

Auto édition, 2018 ( Impression et nouvelle maquette : La Manufacture, imprimeur, Langres 52200)
ISBN : 978 2 36811 030 0
152 pages (17 de plus que précédemment)
format 15 x 21 cm (A5)
21 reproductions (au lieu de 8) en noir et blanc de photographies et de cartes postales de l’époque.

Prix inchangé :
10€ (+ 2€ de frais de port si envoi à domicile)


Pour se le procurer :
Quelques dépôts à Chaumont (52 000) et dans les environs, sinon auprès de l´auteure (massy.annie@orange.fr)




Haut de pageHaut de page



Auteur du livre :
 LAMONTRE Geneviève (1931...)
 MASSY Annie (1954...)