A l'honneur ...



Henriette Demoulin fête ses cent ans

Le 2 novembre 2020, Henriette Desmoulin fête ses cent ans. L´AHME lui envoie tous ses meilleurs voeux pour l´occasion.

 Pour en savoir plus, cliquez ici
 
  SAVOURET Philippe (1955....)  
 
ecrivains Haute Marne
Haut-Marnais de souche, Philippe Savouret est arrivé à l´âge de cinq ans à Nogent (Haute-Marne) où il s´est ancré avec passion.
Après une maîtrise d´histoire, il commence par enseigner. Parallèlement il fut animateur et directeur de centres de loisirs et formateur régional.
A partir de 1989, il devient responsable de la bibliothèque municipale de la cité coutelière et se bat pour qu’elle devienne la bibliothèque « Bernard Dimey » puis médiathèque en 2007.
Passionné par le poète parolier Bernard Dimey, il entreprend avec un petit groupe de passionnés comme lui, de constituer et d´enrichir un fonds patrimonial dédié à cet artiste montmartrois né à Nogent.
Philippe Savouret est co-fondateur de l´association Bernard Dimey créatrice du festival éponyme qui a lieu à Nogent autour du 10 mai.
Il est aussi un passionné de photos et s’implique dans la vie locale de Nogent (Haute-Marne) où son œuvre trouve son inspiration et sa raison d’être.
Philippe Savouret a été membre du bureau de l’AHME pendant plusieurs années.

Son oeuvre :
100 ans de cavalcade à Nogent
C´est l´historique d´une manifestation populaire et traditionnelle à Nogent (Haute-Marne): la cavalcade que d´autres appellent « corso fleuri ». La première s´est déroulée en 1893. On traverse un premier siècle à la découverte de tous ces chars confectionnés par les bénévoles issus des associations locales. Les techniques ont évolué mais la passion et le savoir faire demeurent.
(Guéniot,éditeur, Langres, 1996),

La Coutellerie Nogentaise au XIXe Siècle
Ce livre (à l´origine maîtrise d´Histoire) présente l´activité du bassin nogentais à son apogée au 19e siècle. (Editeur : Guéniot, Langres 1983)

À la découverte de Montmartre sur les traces de Bernard Dimey

• Philippe savouret présente le livre dont il a écrit le texte et pris les photos


La butte si fière de sa commune libre, est le lieu le plus contrasté de la capitale : des boulevards anonymes voisinent avec de charmants coins campagnards, de petits escaliers abrupts débouchent sur de vastes horizons, les pèlerins du Sacré-Cœur y croisent les fêtards des boîtes de nuit.

"On ne se sent plus là dans une ville, ni dans un village : il y a quelque chose de plus, on est à Montmartre, c´est-à-dire dans une nature toujours jeune, pleine de sève, de séduction et de couleurs".
Gérard de Nerval

Le livre que nous vous proposons est le fruit d´une étroite collaboration entre mon "vieux" copain de classe Hervé Le Graët qui manie le crayon comme Bernard Dimey pratiquait l´alexandrin et moi-même qui manie le crayon comme un médecin!
En 2003 j´avais composé un itinéraire pour découvrir Montmartre que je connais depuis quelques années en allant sur les traces du poète.
Cet itinéraire personnel a été testé notamment avec des membres de l´association Bernard Dimey et en parlant avec Hervé, celui-ci passionné par Bernard Dimey mais qui ne connaissait pas Montmartre me dit "Il faut en faire quelque chose!" Il me proposa de réaliser un document sous forme de carnet de voyage mêlant texte, photos, documents historiques mais surtout l´illustrant à sa façon; c´est là que réside l´originalité de cet ouvrage. (Philippe Savouret)

Il existe de nombreux guides sur Paris en général et Montmartre en particulier et très bien faits, mais notre but est de vous entrainer à la découverte de ce quartier mythique en une journée (ou en deux demi-journées) non pas "à la manière des japonais" en ne passant que par certains endroits incontournables, mais plutôt en allant dans ces ruelles peu fréquentées où demeure l´âme de la butte.

Bien entendu notre fil conducteur est Bernard Dimey qui a vécu dans "son" village vingt-cinq ans. Nous n´aborderons pas ici son œuvre.

Que reste-t-il de Bernard Dimey à Montmartre? Combien sont-ils encore ceux qui l´ont connu?
" Bernard Dimey laisse pourtant à Montmartre une brise chaude d´amitié qui souffle sans discontinuer dans le souvenir de ceux qui l´ont cotoyé" écrit Loup Juillet.

C´est parce que les écrits restent que nous avons voulu par cet ouvrage témoigner et laisser une empreinte du poète dans "son" Montmartre.

Nous vous emmenons avec nous en essayant de suivre les traces du plus Montmartrois des Champenois, le génial poète qui a su si bien décrire cette atmosphère du jour et de la nuit au quotidien en particulier dans "Le bestiaire de Paris".

Bernard Dimey (1931-1981)
Première biographie du poète nogentais et montmartrois. (Editeur : Guéniot, Langres 1991)






Haut de pageHaut de page